Mon enfant fait pipi au lit

Votre enfant mouille régulièrement son lit. Pendant le jour, il est propre et demande pour aller aux toilettes de façon appropriée. Mais lorsqu’il dort, les « accidents » sont fréquents. Cette situation désagréable vous épuise, vous vous demandez si cela va durer longtemps.
voilà pourquoi nous en parlons dans cet article

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit tout simplement d’une énurésie.
Ce terme médical désigne le fait d’uriner de manière involontaire, « par accident ». L’énurésie survient souvent la nuit pendant le sommeil mais on peut aussi le voir l’observer le jour avec de petites pertes d’urine.

L’âge auquel un enfant ne mouille plus son lit la nuit est très variable; voilà pourquoi vous ne devez pas mettre de la pression à votre bout de chou et le laisser trouver son propre rythme. Si vous êtes inquiets, parlez-en à votre pédiatre.

Quelles sont le causes de l’énurésie ?

L’énurésie a souvent plusieurs origines. Mais il se peut que la vessie des enfants énurétiques ne soit pas encore prête à contenir le volume d’urine de toute une nuit et souvent ces enfants-là dorment profondément et les signaux de leur vessie pleine ne sont as suffisant pour les réveiller.

Dans certains cas des changements ou stress dans l’organisation familiale peuvent déclencher une énurésie. Il peut s’agir de la naissance d’un petit frère, de difficulté familiale ou scolaire.

Comment soigner votre enfant ?

Conseils pratiques simples :

  • Anticipez d’autres « accidents » en mettant des protections pour le matelas.
  • Parlez de l’énurésie à votre enfant en lui expliquant avec des mots simples cette situation et aidez-le à se prendre en charge notamment par le changement de pyjama au milieu de la nuit si nécessaire, faites-le participer au changement des draps le matin.
  • Mettez-lui un pot au pied du lit. Ne le forcez pas au port de couche s’il trouve que cela « fait bébé ». Proposez-lui des sous-vêtements super absorbants.
  • Limitez les boissons dans la soirée, encouragez-le à boire la plus grande quantité de liquide dans la journée. Recommandez-lui d’aller vider sa vessie avant d’aller au lit.

Traitement par le changement de comportement :

  • Il existe un dispositif d’alarme qu’on peut lui installer et qui réagit à quelques gouttes d’urine et réveille l’enfant. Dès que l’enfant mouille son lit, l’alarme sonne. Ce signal devient un réflexe qui rappelle à l’enfant qu’il doit se lever et se rendre aux toilettes pour vider sa vessie. Il améliore ainsi le contrôle psychologique de sa vessie.
  • La thérapie par la motivation basée sur la récompense. Un calendrier répertorie les nuits sèches et celles qui sont mouillées. Pour chaque nuit sèche, l’enfant colle ou dessine un symbole. En fonction de ses progrès, il reçoit une récompense pour chaque page du calendrier.
  • L’entraînement de la vessie renforce son contrôle: l’enfant devrait beaucoup boire durant la journée et se retenir d’uriner pendant des périodes toujours plus longues.
  • Une psychothérapie sera prescrite par votre pédiatre seulement si l’énurésie est clairement liée à un trouble affectif.

LE BON CONSEIL

Dans tous les cas, dédramatisez ! Il est important de ne pas culpabiliser votre enfant, ni de le punir ou de l’infantiliser en lui remettant des couches. Expliquez-lui qu’il n’est pas responsable de cette situation qui arrive pendant son sommeil. Il vous faut préserver son estime.

Médicaments:

Votre pédiatre traitera toute maladie pouvant entraîner une énurésie. Si votre enfant souffre d’une infection urinaire, il vous prescrira un traitement antibiotique. Certains médicaments sont utiles pour corriger l’énurésie, ils augmentent la rétention d’eau et diminuent ainsi la production d’urine. Ils sont prescrits en cas d’échec des autres traitements ou pour des situations ponctuelles (par exemple, passer une nuit chez un ami).

Laisser un commentaire